Louerappartement-toulon.com » Toulon » Projet de construction immobilier : Comment bien choisir son terrain

Projet de construction immobilier : Comment bien choisir son terrain

4.4/5 - (10 votes)

Pour réussir un projet de construction immobilier, il faut avant tout savoir choisir le terrain qui va accueillir votre future maison.

Il est important de bien choisir son terrain pour éviter les mauvaises surprises. Dans cet article, nous allons voir comment bien choisir son terrain.

Location ou achat d’un terrain ?

Pourquoi investir dans un terrain?

La forme du terrain, régularité et viabilité

Lorsque vous achetez un terrain à bâtir, il est important de s’assurer que la forme du terrain convient au projet immobilier que vous souhaitez réaliser.

Il faut aussi considérer la viabilité du sol afin de pouvoir le vendre facilement.

Il est recommandé d’effectuer les travaux nécessaires pour rendre le terrain viable avant de l’acheter. Si votre terrain est situé à proximité d’un cours d’eau ou d’une voie ferrée, il sera très difficile de construire sur ce site.

Vérifiez également si un permis de construire a été délivré pour votre projet et si des restrictions particulières ont été apportées à la construction envisagée.

La loi impose certaines contraintes aux propriétaires lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre un projet immobilier :

  • Respect des règles d’urbanisme
  • Respect des distances minimales entre les constructions
  • Respect des normes concernant les constructions et notamment celles relatives au risque incendie.

L’exposition du terrain

L’exposition du terrain est un élément qui mérite une attention particulière. Dans le cas d’un terrain déjà construit, il peut être nécessaire de procéder à son aménagement pour en faire un terrain constructible.

Le but de cette opération consiste à déterminer l’orientation et la configuration du terrain, afin de pouvoir obtenir des plans précis.

Il faut aussi bien choisir les matériaux les plus adaptés au contexte et étudier la possibilité d’effectuer quelques travaux d’aménagement (création d’une ouverture par exemple). Si vous souhaitez vendre votre terrain, il faudra que ce dernier soit prêt à accueillir une construction immobilière.

L’aménagement du terrain doit donc répondre aux critères suivants :

  • La construction doit être possible
  • Il ne doit pas y avoir trop de contraintes

L’environnement du terrain

L’environnement du terrain est un point déterminant pour votre investissement. C’est en effet le premier élément que vous devez prendre en considération.

Il existe plusieurs paramètres à analyser, tels que la pollution de l’air, les nuisances sonores, la présence d’une source d’eau ou encore celle d’un réseau public (gaz, électricité).

Vérifiez aussi si le bien est situé dans une zone qui attire les touristes, ce qui aura un impact positif sur l’afflux des visiteurs et sur le prix de vente. Pour connaître les différents points à étudier avant de procéder à l’achat d’un terrain constructible, faites appel à un professionnel de l’immobilier. Si vous souhaitez acheter un terrain et y faire construire votre maison par la suite, il est important de veiller aux règles locales en matière d’urbanisme afin qu’aucune restriction ne vienne entraver la construction ultérieure.

Le potentiel du terrain (permis de construire)

Vous avez une idée d’entreprise, mais vous ne savez pas si elle peut se faire. Pour répondre à cette question, il faut vous poser les bonnes questions.

Votre projet va-t-il être viable ? Est-ce qu’il y a de la demande sur ce type de produit ? Pensez-vous que votre offre répondra aux attentes du marché ? Quels sont les besoins des clients ? Avez-vous les compétences nécessaires pour développer votre entreprise ? Si vous ne disposez pas des éléments de réponse à ces questions, arrêtez immédiatement tout investissement ou projet. En effet, le potentiel d’un terrain est très difficile à garantir et il est important de savoir qu’il peut varier dans le temps en fonction des aléas du marché.

Lorsque vous achetez un terrain, assurez-vous donc que l’emplacement est stratégique et que sa situation sera pérenne sans quoi vos démarches seront vouées à l’echec.

Il n’y a pas de règles présentant spécifiquement comment procurer un permis de construire pour une maison individuelle (PCMI), mais il existe certaines règles générale qui s’appliquent:

  • Un PCMI doit obligatoirement être approuvé par une autorité locale.
  • Le propriétaire doit obtenir un PCMI avant d’effectuer la construction.
  • Le PCMI doit être accordée pour la construction d’une maison individuelle dont la hauteur au faîtage ne dépasse pas 12m.

Le prix du terrain

Dans le cas d’un achat du terrain à bâtir, vous êtes obligé de payer un prix d’achat. Dans ce cas, il faut savoir que c’est une dépense importante qui peut être considérable par rapport au coût global de la construction. Cette dépense est souvent plus élevée que le prix que vous débourserez pour construire votre maison.

Il est donc important d’être en mesure de réaliser des économies sur le terrain à bâtir avant même de commencer la construction de sa maison.

Lorsque vous cherchez un terrain à bâtir, n’hésitez pas à comparer les prix entre différents endroits et différents types de terrains.

Vous pouvez ainsi optimiser votre recherche et trouver un terrain qui correspondra à votre budget ou encore qui sera moins cher pour vos travaux et l’installation des fondations.

Pour conclure, il faut choisir un terrain bien orienté, avec une bonne exposition au soleil. Il faut aussi choisir un terrain qui ne soit pas dans un secteur trop proche de zones industrielles ou d’habitation. Il faut faire attention aux nuisances sonores et à la pollution.